[ozo viv]

by Bruno Fleutelot

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
03:23
6.
05:01
7.
03:57
8.
9.
10.
11.

about

Originally released in 2005: limited cd-r on Im Lauf der Zeit and digital on Antimatière.
All songs written, performed, recorded and mixed on a digital 8 tracks recorder by Bruno Fleutelot in Geneva (CH) and Ougy (F)

Photograph : Bruno Fleutelot
Cover drawings : Aurélie Brouet


What the critics said:


A Découvrir Absolument

La réédition d’[Ozo Viv] est une belle initiative. L’artwork magnifique, signé Aurélie Brouet, est à la hauteur de la richesse et de la qualité du contenu. Bruno Fleutelot, qui dans une vie parallèle était la moitié du duo Oboken, signait avec ce disque un digne successeur du magnifique « Apollo – atmosphères & soundtracks » de Brian et Roger Eno et de Daniel Lanois, à ceci près que le voyage semblait cette fois-ci se dérouler presque intégralement sur la face cachée (...)


Millefeuille

[Ozoviv] est un hommage évident au monde marin (…) (il) est donc bel et bien de ces disques aptes à enlever aux romantiques aventureux leur mal de mer... »


Hop-Blog.fr

Ce strasbourgeois d’origine, qui a travaillé avec Fauve (le suisse, le vrai !) mais aussi pour le théâtre, nous offre ici une œuvre dépouillée mais très belle, plus douce qu’elle n’y parait au départ, à laquelle on reste très attachée, avec des ambiances et des émotions très variées selon les morceaux.
On pense à des formations (aujourd’hui, plus ou moins disparues) telles que Ulan Bator, Labradford, One Mile North, ou Balago notamment pour la tension qui règne tout au long de ces dix morceaux, mais aussi pour les immensités vierges que laissent entrevoir cet album judicieusement réédité par le label de Julien Demoulin : Eglantine records, avec en prime, un travail graphique remarquable signé Aurélie Brouet..


Audio Gourmet

Bruno Fleutelot's Ozo Viv comes with my highest recommendation. There is so much to it, that I could write for hours about it. Already, I feel I have missed some key points - not least the stunning artwork and packaging that Eglantine have put together in collaboration with Aurélie Brouet.


VITAL WEEKLY


Sometimes the guitar sounds seriously like a plink plonk guitar, with the loop station never far away, but occasionally the strings are tormented to such an extended that's it hard recognizable as such. Maybe that's were the Frith connection can be made, but Fleutelot plays it all with great care to keep the atmospherics alive. Dark and moody for sure (…)


SWQW

L’album de Bruno Fleutelot se coule dans les entractes du réel. Constamment rattrapé par les fulgurances d’instants vécus ou à vivre – ce sont ces murmures, ce feu qui crépite entre les êtres, ces rires encore, ou bien ce message laissé sur un répondeur – mais porté vers l’inconnu, scrutant les angles du vide pour en dessiner de nouveaux contours sous des pinceaux de silence.
Les morceaux ne dépassent qu’en de rares occasions les quatre minutes, mais ils semblent à chaque fois s’être étirés sur une période bien plus longue, instaurant leur propre rythme sous le doigté de la lenteur. Le figement, le renouvellement. S’y succèdent alors silences et bruissements de voix, apaisement et inquiétude, ainsi que cette furieuse envie d’être à la fois présent et absent au monde.


Adventuresinlofi

Le français compose ici une musique principalement instrumentale se situant quelque part entre les plages aquatiques de Labradford et la douceur intimiste de Sylvain Chauveau. (...) L’instrument y tient une place centrale et c’est à partir de lui que l’album va développer toute une palette de sensations et de textures variées sur lesquelles se greffent par moment un élément secondaire (une voix, un piano, une batterie).


Hypnagogue

Fleutelot maximizes the effect of his minimalism, heightening our awareness of waiting for the music to do its next thing. The music here pairs simplicity with uncertainty, the obvious with the odd, and the blend works. [ozo viv] is mesmerizing and a pleasure to give a deep listen. I do hope this reissue heralds newer music from Bruno Fleutelot.

credits

released May 25, 2013

(c) & (p) 2013 Bruno Fleutelot

tags

license

all rights reserved

about

Bruno Fleutelot Paris, Maine

Compositions pour documentaires, reportages et fictions : Arte, France 5, France 3, Radio France, Télévision Suisse Romande (TSR), Westdeutscher Rundfunk (WDR), etc

Compositions pour films corporate / institutionnels : Unesco, Cap Gemini, CNRS, Fnac, Adidas, Clairefontaine, Banque Européenne d’Investissement (BEI), Crédit Agricole, BNP, etc

Musiques originales pour le théâtre
... more

contact / help

Contact Bruno Fleutelot

Streaming and
Download help